Tous nos conseils pour bien choisir ses vêtements de biking

Des vêtements adaptés aux vélos permettent de rouler confortablement, que vous soyez sur la route, sur un chemin de terre ou sur le trajet aller-retour au travail. Ces styles peuvent vous aider à améliorer vos performances et à rouler plus longtemps !

Avant toute chose, sachez que vous n’avez pas besoin de vous glisser dans du spandex moulant recouvert de logos d’entreprise juste pour vous rendre à l’épicerie, on est d’accord !

T-shirts

Lycra véloUn t-shirt en lycra vous permettra d’évacuer la transpiration pendant l’effort et de rester au sec. Préférez un T-shirt ajusté pour réduire la friction pendant que vous roulez.

Caractéristiques spécifiques au cyclisme pour choisir un vêtement :

  • Col montant pour ombrager votre cou en été.
  • Fermeture à glissière frontale pour la ventilation lorsque votre température augmente.
  • Épaules plus larges pour le confort des bras vers l’avant.
  • Manches de forme spéciale pour une position inclinée vers l’avant.
  • Pochettes à l’arrière pour un accès facile en déplacement.
  • Coupe plus longue à l’arrière pour une meilleure couverture lors de la conduite.
  • Garnitures ou accents réfléchissants pour la conduite de nuit.

Caractéristiques supplémentaires pour rouler à vélo en l’hiver :

  • Manches longues pour plus de chaleur et de couverture.
  • Tissus plus denses et plus lourds et doublure brossée pour ajouter de l’isolation.

Sur ce sujet, jetez un œil sur nos softshells Adrenagliss, idéaux pour se protéger du froid avant et après l’effort !

Shorts et pantalons de vélo

Ces shorts se distinguent des shorts de rue principalement par :

  1. un étirement supplémentaire pour une liberté de mouvement totale
  2. une doublure d’entrejambe rembourrée pour réduire la friction et l’humidité de la mèche.

short de véloSi possible, essayez-en plusieurs pour déterminer le style de rembourrage qui convient le mieux à votre anatomie.

Caractéristiques à rechercher pour un short ou un pantalon de vélo :

  • Doublure rembourrée : Une doublure douce et lisse de « chamois » (fait en matière synthétique) minimise la friction, évacue l’humidité, prévient la croissance bactérienne et aide à amortir les bosses. C’est la partie la plus complexe d’un vêtement bas de vélo. Il existe une multitude de formes, d’épaisseurs et de matériaux parmi les marques et les genres.
    • Les doublures en mousse à alvéoles ouvertes multi-densités offrent des performances et un confort haut de gamme pour les longs trajets.
    • Les doublures en mousse à alvéoles ouvertes ou en gel offrent un meilleur rembourrage pour les loisirs ou les vélos de montagne, mais sont moins respirantes lors de longues randonnées à chaud.
    • Les revêtements en mousse à cellules fermées offrent de bonnes performances à moindre coût.

Jambes : Les jambes plus longues et les pinces pour les jambes empêchent le frottement de la selle et maintiennent le short en place.

Taille : La plupart des shorts de route sont en élasthanne extensible mais non ajustable. Une coupe de style yoga offre un confort moins restrictif dans certains styles féminins.

Astuce : Tout le rembourrage de vélo court dans le monde ne compensera pas un siège de vélo mal à l’aise ou mal ajusté. Voir l’article de REI Expert Advice, Bike Saddles : Comment choisir pour plus d’informations.

D’autres modèles de shorts de vélo incluent :

  • Short de vélo de montagne : Parfois appelés « sacs », ils sont munis d’un short extérieur lâche en plus de la doublure en spandex chamois. La taille est fermée par un bouton ou une pièce rapportée en forme de crochet. Les poches sont également courantes. Choisissez-les en fonction de leurs caractéristiques et de la qualité de leur construction, mais assurez-vous aussi que la coupe du short extérieur est confortable et permet une rotation et une flexibilité complètes des jambes.
  • Cuissard à bretelles : Populaires auprès des passionnés de cyclisme, mais une option confortable pour n’importe quel cycliste, ils n’ont pas de ceinture élastique qui peut restreindre la respiration. Porté avec un maillot, il ressemble à n’importe quel autre cuissard.
  • Jupes : Pour les femmes, certaines marques fabriquent des jupes de cyclisme, où le short en spandex est recouvert d’une jupe. Les skorts peuvent être portés sur la route, en montagne ou même en ville.

Collants de vélo, culottes et chauffe-jambes

Pour les températures plus fraîches, vous pouvez opter pour des collants de cyclisme, qui couvrent la jambe entière, ou des culottes, qui couvrent le genou et au-dessus. Tout comme les shorts, de nombreux collants et culottes sont munis d’une chamoisine intégrée et devraient être choisis en suivant les mêmes directives pour la coupe et le confort. Les collants comprennent souvent des panneaux avant résistants aux intempéries et des détails réfléchissants pour les promenades sombres et hivernales.

Pour la superposition, certains collants et culottes sont livrés sans doublure en chamoisine pour qu’ils s’adaptent sans problème sur une paire de shorts de cyclisme. De plus, les jambières sont un accessoire de cyclisme pratique qui peut être utilisé à la volée pour transformer un short de cyclisme en collant ou en culotte.

Vestes de biking

Les 2 principaux facteurs à prendre en compte lors du choix d’une veste de cyclisme : Est-ce que ça me gardera au chaud ? Est-ce que ça me gardera au sec ? Certains styles feront les deux, mais gardez à l’esprit ce qui suit :

  • A quelle température correspond un temps « chaud » ? La veste que vous choisirez pour l’hiver à Toulouse sera probablement différente de celle que vous utiliserez pour l’hiver à Paris. Mais ne vous habillez pas trop, vous vous réchaufferez après l’effort pendant votre randonnée. Les vestes pour un maximum de chaleur vous protégeront du vent et vous offriront une certaine isolation, surtout à l’avant et aux bras.
  • Y a-t-il de la pluie dans les prévisions ? Procurez-vous une veste de vélo imperméable. Ils offrent un dos plus long et des manches coupées pour un appui vers l’avant ; certains offrent un capuchon surdimensionné qui s’adapte sur un casque. La plupart offrent une isolation minimale (qui peut être compensée par la stratification) et sont moins respirantes que les autres vestes, mais elles vous garderont au sec sur une longue randonnée humide.
  • Vous ne savez pas à quoi vous attendre ? Pour les conditions hivernales douces, recherchez une veste imperméable/respirante ou imperméable à l’eau. Ils sont également légers et offrent une protection contre le vent ; rangez-les dans une poche ou un sac lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Certaines vestes de cyclisme peuvent être transformées en gilet grâce à des manches zippées. Ils peuvent être utilisés toute l’année.

La superposition de vos vêtements

En superposant vos vêtements, vous pouvez maintenir votre température corporelle à un niveau constant pendant que vous roulez. Avoir trop chaud peut être aussi mauvais qu’avoir trop froid parce que votre corps gaspille de l’énergie aux deux extrêmes en essayant de se réguler.

Les 3 composantes traditionnelles de la stratification :

  • Une couche proche de la peau (p. ex., sous-vêtements longs) qui évacue l’humidité.
  • Une couche intermédiaire isolante.
  • Une couche extérieure résistante aux intempéries ou au vent.

Chaussures de vélo

Si vous utilisez des pédales sans clip, choisissez des chaussures qui conviennent à vos crampons (typiquement SPD ou Look-style) et qui correspondent à votre style de conduite.

  • Les cyclistes sur route devraient rechercher un modèle léger et aérodynamique avec des semelles lisses.
  • Les vététistes ont besoin de chaussures avec des semelles durables qui offrent une bande de roulement suffisante pour s’agripper à la piste si nécessaire.
    Pour le navetteur ou le passager occasionnel, considérez un style « sport » qui agit comme une chaussure de vélo mais qui ressemble à une chaussure de rue occasionnelle, parfaite pour le bureau ou le café.
  • Pour les randonnées par temps pluvieux ou mouillé, les couvre- orteils (qui couvrent la chaussure de la voûte à la pointe) ou les couvre-chaussures (qui couvrent toute la chaussure et une partie de la cheville) sont un excellent moyen de s’assurer que vos orteils restent bien au chaud. Les deux offrent une certaine protection contre le vent ou de l’isolation, et beaucoup de couvre-chaussures offrent aussi une protection contre l’eau.

Vos pieds peuvent produire jusqu’à l’équivalent d’une tasse de transpiration lorsque vous pédalez fort. En hiver, cela peut mener à des pieds froids. En été, il peut s’agir d’ampoules, sauf si vous portez des matériaux synthétiques (comme des mélanges de polyester ou de nylon) qui aident à évacuer la transpiration. Évitez les chaussettes de coton pour tout, sauf pour les séances d’entraînement légères.

La laine mérinos est une alternative populaire aux matières synthétiques pour le biking d’été ou d’hiver. Non seulement il absorbe l’humidité et sèche rapidement, mais il isole même lorsqu’il est mouillé, ce qui le rend idéal pour les traversées occasionnelles de cours d’eau ou les tempêtes de pluie imprévues.

Articles accessoires

Casquettes : Ceux-ci ajoutent de l’isolation à vos randonnées hivernales, tandis qu’un bandeau ou une calotte plus fine peut servir de barrière contre la transpiration et aider à évacuer l’humidité pour une tête plus fraîche pendant les randonnées estivales.

Gants : En été, les gants à doigts raccourcis (ou mitaines) sont le choix populaire. La plupart ont une paume en cuir rembourrée ou en cuir synthétique et un tissu éponge absorbant l’humidité pour tamponner la sueur ou un nez qui coule. Pour les randonnées par temps froid, une paire de gants de vélo respirants, perméables à l’air et munis de tous les doigts est un must. La plupart offrent également une certaine protection contre le vent. Pour un maximum de chaleur, pensez à utiliser une fine doublure à l’intérieur du gant.

Chauffe-bras et chauffe-jambes : Ils fournissent un peu plus de chaleur tout en occupant un minimum d’espace dans une poche ou un sac de chemise. Il s’agit essentiellement d’une manche en laine ou en polaire qui s’adapte sur vos bras ou vos jambes pour couvrir la peau exposée. Les chaufferettes doivent être glissées sous votre maillot et votre short et bien ajustées pour éviter de glisser pendant une randonnée. Lorsque les températures augmentent, elles peuvent être facilement enlevées sans avoir à déboutonner, ouvrir la fermeture éclair ou changer quoi que ce soit.